Bienvenue au Québec

Standard

La province du Québec à l’image de tout le Canada est éclectique. Il y règne un foisonnement de plusieurs cultures ou origines ethnico-culturelles. Toutefois, on ne peut réduire les origines de cette province majoritairement francophone à quelques peuples ou tribus. C’est la raison pour laquelle il est important de savoir que les origines de cette mégalopole mondiale se situent d’une part dans un choc de culture entre les tribus autochtones (les amérindiens) et les peuples étrangers colonisateurs ; mais aussi dans le mélange socio-culturel qui a été et est toujours celui de cette place forte, entre une présence française, anglaise et américaine. Tous ces détails font qu’à l’origine, le désir du souverain français de construire la nouvelle-France se matérialisa en 1608, lorsque Samuel de Champlain fonda cette ville. Ensuite, après la guerre de Sept Ans qui opposa France et Grande-Bretagne, le Canada tout entier se retrouvera entre les mains des Britanniques qui, instituèrent la Province de Québec. Ceux-ci fragmenteront également la Canada en deux, d’une part le Haut-Canada (anglophone) et d’autre part le Bas-Canada (francophone).    

C’est pour cette raison qu’il est important de bien comprendre les origines de ce carrefour mondial pour mieux comprendre son actualité résolument tournée vers le modernisme depuis plusieurs années. Ce passé riche en enseignement s’étale sur pas moins de cinq siècles jalonnés par son histoire et ses mémoires. Si un jour vous envisagez d’aller visiter ou vivre dans cette province, vous devrez au préalable vous renseigner sur son passé, afin de mieux vous projeter dans son avenir.

La province du Québec est à 83% francophone et se situe à l’est du Canada, limitée du côté ouest par l’Ontario et la baie d’Hudson, du côté nord, elle est longée par le corridor du détroit d’Hudson ainsi que la baie d’Ungava, les provinces du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador sont ses limites de l’est en plus des États-Unis. Sa situation géographique renvoie également au caractère cosmopolite de la réalité humaine, voire physique qui la compose. Sa superficie est de 1 667 441 km2, cette superficie est en réalité trois fois celle de toute la France. A l’image du Canada tout entier, cette province est le domaine des grands lacs, rivières ou cours d’eau. Selon une statistique mondiale, le Canada tout entier est l’un des plus grands réservoirs d’eau douce au monde ; l’eau occupe plus de 12% de sa superficie totale.

Le Québec est aussi dans son actualité une des provinces du Canada qui accueille le plus de réfugiés de guerre syriens. D’ailleurs, l’actualité mondiale de nos jours le démontre suffisamment. La crise des réfugiés syriens est une parfaite illustration dans la mesure où le Canada et donc cette province a décidé d’ouvrir ses frontières pour favoriser la réinsertion socio-professionnelle des familles déplacées du fait de la guerre. Cette politique d’ouverture cache quelque part le faible taux de fécondité observé dans tout le pays. La population est vieillissante et une politique d’immigration tournée vers l’ouverture serait une des solutions. Voilà comment se présente le Québec de nos jours.