S’expatrier au Canada

Standard

Partir à l’étranger est un rêve que bon nombre d’entre nous nourrissent que ce soit pour des vacances ou pour travailler. C’est une occasion de découvrir une nouvelle culture et de vivre de nouvelles expériences. Beaucoup partent pour ajouter des compétences internationales à leur CV. Parmi les pays qui attirent le plus personnes, le Canada arrive en haut de la liste. Ce pays de l’Amérique du nord est particulièrement apprécié pour offrir un cadre de vie « à l’américaine » avec la barrière de la langue en moins.

Le Canada est un pays de l’Amérique du nord, avec une superficie dix fois plus grande que la France. Elle est divisée en 10 provinces dont les villes les plus connues sont Montréal, Toronto et Vancouver. L’expatriation au Canada attire un grand nombre de personnes et particulièrement des Français qui souhaitent changer de cadre de vie. On compte environ 270.000 immigrants par an au Canada. Le principal facteur qui attire les personnes à s’installer au Canada réside dans l’accessibilité de l’emploi. Le Canada est un pays très vaste avec de nombreuses opportunités d’emploi, les procédures étant de plus simplifiées. En effet, pour les moins de 35 ans, ils peuvent bénéficier du PVT ou Programme Vacances Travail qui permet de travailler pendant un an. Si on souhaite monter son affaire, le Canada offre de belles perspectives pour l’entrepreneur. Les démarches sont facilitées et les appuis pour démarrer une entreprise sont nombreux.

Devant ces opportunités, de plus en plus de personnes envisagent de s’expatrier au Canada. La province du Québec dispose de son propre service d’immigration, contrairement aux autres provinces du Canada. Dans tous les cas, il est possible de faire une demande d’immigration auprès de l’ambassade du Canada que l’on souhaite s’expatrier au Québec ou dans toute autre province du pays. Les démarches sont sensiblement les mêmes en remplissant un questionnaire, faire une visite médicale et avoir un entretien avec un conseiller de l’Ambassade. Les procédures durent en moyenne un an avant d’obtenir la carte de résident. Pour les demandes effectuées auprès du service d’immigration québécois, il est à porter à la connaissance que l’institution choisit ses immigrants. Dans ce cas, l’ambassade du Canada n’intervient pas dans les procédures sauf en cas de problèmes concernant le casier judiciaire ou la visite médicale.

Malgré le fait que le Canada semble être l’eldorado pour vivre une expérience internationale, il faut garder le sens des réalités. Trouver un travail n’est pas toujours simple sachant que certains diplômes peuvent ne pas être reconnus. Pour cela, il ne faut pas hésiter à suivre des formations pour obtenir une équivalence et continuer à exceller dans son domaine. Pour éviter la désillusion, il faut être prêt à vivre son expérience d’expatriation au Canada jusqu’au bout. Si certains domaines exigent de commencer en bas de l’échelle, il ne faut pas hésiter à le faire et gravir petit à petit les échelons. Certaines personnes restent figées sur les grandes villes du Canada pourtant, d’autres provinces moins connues valent le détour notamment en raison de plus grandes opportunités de travail.